Bellérophon : tragédie (1671) Agrandir

Bellérophon : tragédie (1671)

Édité par Edmund J. CAMPION, Introduction de William BROOKS, Annotations de Edmund J. CAMPION

0.00 CHF TTC

Bellérophon, seizième pièce de Quinault, marque l'apogée de sa carrière propement théâtrale ; ensuite, il écrira surtout pour les musiciens. Comme l'écrit Etienne Gros - et la chose est vraie surtout dans Bellérophon - : "C'est dans le théâtre de Quinault que l'amour prend son sens véritable ; c'est chez Quinault qu'il se 'désintellectualise', qu'il tend à devenir la passion irraisonnée et irréfléchie, la passion meurtrit, qui subjugue et qui tue". Et Racine, dans Phèdre, s'est inspiré de Bellérophon.


Donner votre avis

Bellérophon : tragédie (1671)

Bellérophon : tragédie (1671)

Donner votre avis

Titre Bellérophon : tragédie (1671)
Auteur Philippe QUINAULT
Édité par Edmund J. CAMPION
Introduction de William BROOKS
Annotations de Edmund J. CAMPION
ISSN 0257-4063
Numéro 380
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 01/01/1990
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-02647-5
GTIN13 (EAN13) 9782600026475
Référence 1-380
Date de publication du format 01/01/1990
Nb de pages XLVIII - 96
Illustrations 1 illustration
Frontispice
Format 11.5 x 18 cm
Poids 250 gr
©2013 Librairie Droz Powered by Kin SA