Bellérophon : tragédie (1671) Agrandir

Bellérophon : tragédie (1671)

Édité par Edmund J. CAMPION, Introduction de William BROOKS, Annotations de Edmund J. CAMPION

0.00 CHF

Bellérophon, seizième pièce de Quinault, marque l'apogée de sa carrière propement théâtrale ; ensuite, il écrira surtout pour les musiciens. Comme l'écrit Etienne Gros - et la chose est vraie surtout dans Bellérophon - : "C'est dans le théâtre de Quinault que l'amour prend son sens véritable ; c'est chez Quinault qu'il se 'désintellectualise', qu'il tend à devenir la passion irraisonnée et irréfléchie, la passion meurtrit, qui subjugue et qui tue". Et Racine, dans Phèdre, s'est inspiré de Bellérophon.


Donner votre avis

Bellérophon : tragédie (1671)

Bellérophon : tragédie (1671)

Donner votre avis

Titre Bellérophon : tragédie (1671)
Auteur Philippe QUINAULT
Édité par Edmund J. CAMPION
Introduction de William BROOKS
Annotations de Edmund J. CAMPION
ISSN 0257-4063
Numéro 380
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 01/01/1990
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-02647-5
GTIN13 (EAN13) 9782600026475
Référence 1-380
Date de publication du format 01/01/1990
Nb de pages XLVIII - 96
Illustrations 1 illustration
Frontispice
Format 11.5 x 18 cm
Poids 250 gr
©2013 Librairie Droz Powered by Kin SA