'Et pour ce fu ainsi nommee'. Linguistique de la désignation et écriture du personnage dans les romans français en vers des XIIe et XIIIe siècles Agrandir

'Et pour ce fu ainsi nommee'. Linguistique de la désignation et écriture du personnage dans les romans français en vers des XIIe et XIIIe siècles

0.00 CHF TTC

Le personnage médiéval est souvent caractérisé par sa faible singularisation, qui tend à faire de lui un type. En s’intéressant aux expressions qui servent à le désigner, cet ouvrage cherche à préciser la définition du personnage dans les textes narratifs en vers des XIIe et XIIIe siècles. L’étude comparative de récits où la thématique de la ressemblance joue un rôle central permet de préciser la manière dont le personnage se distingue, à la fois d’un point de vue linguistique (en tant que référent reconnaissable) et d’un point de vue narratif (par rapport à ses semblables ou à un type auquel on peut le rattacher). L’analyse se fonde sur un relevé complet des désignateurs nominaux des protagonistes, dans un choix de récits composés entre le milieu du XIIe et le premier tiers du XIIIe siècle. L’auteur analyse les rapports entre les dénominations et leurs référents et montre comment ce matériau linguistique s’organise pour construire le personnage, lequel change de nature au cours de la période étudiée : il gagne en complexité et en capacité à évoluer. Toutefois, la tendance générale ne doit pas masquer la spécificité des textes : les désignations reflètent à la fois une vision du personnage et un rapport singulier au langage et aux signes.
  • Acta Fabula

    Acta Fabula, vol. 15, n°6, Notes de lecture, Juinjuillet 2014.

  • French Studies

    French Studies, vol. 69, n°4, October 2015. 

  • Romania

    Romania, 133 1-2, 2015, pp. 246-252

Donner votre avis

'Et pour ce fu ainsi nommee'. Linguistique de la désignation et écriture du personnage dans les romans français en vers des XIIe et XIIIe siècles

'Et pour ce fu ainsi nommee'. Linguistique de la désignation et écriture du personnage dans les romans français en vers des XIIe et XIIIe siècles

Le personnage médiéval est souvent caractérisé par sa faible singularisation, qui tend à faire de lui un type. En s’intéressant aux expressions qui servent à le désigner, cet ouvrage cherche à préciser la définition du personnage dans les textes narratifs en vers des XIIe et XIIIe siècles...

Donner votre avis

INTRODUCTION
Singularités du personnage médiéval
Désignation, noms, signes, étymologies
Eclairages linguistiques : les désignateurs et la question de la référence
Corpus : la ressemblance et la distinction
De la langue à l’écriture du personnage

PREMIÈRE PARTIE 
LE MATÉRIAU DU PERSONNAGE :FONDEMENTS POUR UNE ÉTUDE EN CONTEXTEDES DÉSIGNATEURS
Chapitre premier : Les personnages et les désignateurs dans la matière narrative
1. Arrière-plans onomastiques
Noms et univers de référence
Figures citées : les noms empruntés avec leur référent
Héritages et créations : les noms attribués aux personnages
2. Personnages en système : miroirs et lignages
Récit idyllique, mari aux deux épouses et gémellité :la place des doubles
Lignages et hiérarchies
Désigner les textes et désigner les protagonistes : modèlesde systèmes des personnages

Chapitre 2 – Noms propres et noms communs
1. Anonymat et nomination
La part de la nomination et de l’anonymat
Anonymat, nomination et hiérarchie actancielle
Anonymat, nomination et genre
2. Pour une analyse du matériau linguistique du personnage : méthodologie
Le rôle de la variante
Une analyse de corpus : données statistiqueset catégories linguistiques
3. Fréquence et répartition des noms propres et des noms communs
La fréquence des désignateurs et le système des personnages
La part relative des noms propres et des noms communs
La répartition des expressions par catégorie d’emploi

DEUXIÈME PARTIE
LES DÉSIGNATEURS DANS LES RÉCITS :DES MOTS À LA CONSTRUCTION DU PERSONNAGE
Chapitre 3 – Du sens des désignateurs aux stratégies de désignation :les expressions en emploi référentiel
1. Les groupes nominaux à tête substantivale : lexique, syntaxe et référence
Décrire les dépendances : l’expression des relations privées
Rapports de force : l’expression du pouvoiret des relations publiques
Les âges de la vie : oppositions et évolutions . 186Systèmes de valeurs
La variabilité de la référence aux personnages
2. Le nom propre en emploi référentiel et son entourage
Stabilité et variations du nom propre
L’entourage du nom propre : formules ou effet de sens ?
Le Conte de Floire et de Blanchefleur : l’entourage comme prolongement du nom
Gautier d’Arras et Chrétien de Troyes : deux modes opposésde complexification des personnages
Les romans du XIIIe siècle et les noms signifiants

Chapitre 4 – Continuité et discontinuité : adresse, mention,prédication et évolution
1. Apostrophes et discontinuité énonciative
Substantifs en adresse : des marques du discours au discourssur le personnage
Le nom propre et la question du monologue
2. Mise en place de la continuité référentielle
Présentation des personnages et emploi du nom en mention
Renomination et changements de noms : effets de rupture
3. Evolutions des désignateurs et évolutions du personnage
La prédication, le changement et la question du référentévolutif
Le Conte de Floire et Blanchefleur : résistances à l’évolution
Ille et Galeron : le héros et l’évolution
Galeran de Bretagne : les évolutions problématisées
Prédiquer la stabilité où envisager les changements

TROISIÈME PARTIE
PAR LE NOM (RE)CONNAÎT-ON LE PERSONNAGE ?LES RAPPORTS ENTRE DÉSIGNATEURS ET RÉFÉRENTS
Chapitre 5 – Signes distinctifs ou marqueurs du récit ?
Les désignateurs et l’identification du référent
1. Contexte référentiel et choix des désignateurs
Noms propres, syntagmes nominauxet concurrence référentielle
La référence alternée à des personnages de même sexe
Les désignateurs et le couple
Emplois des noms et continuité thématique
2. Les désignateurs et l’agencement du récit
L’organisation textuelle comme facteur d’emploides syntagmes nominaux
Noms propres vs noms communs, masculin vs féminin
3. L’adverbe « or » et le nom : remarques sur une structure formulaire
« Or » en ancien français . 339
De l’effet d’agencement...
à la complexité des personnages

Chapitre 6 – Mots et personnages : conceptions croisées
1. Représentations et simulacres : modèles sémiologiques et nature du personnage
Personnages et images
Des personnages-désignateurs ?
Statut de l’image et définition du personnage
2. Des discours aux pratiques de la désignation
Transparence et artifice (Le Conte de Floire et de Blanchefleur)
Déstabilisation du signe : les désignateurs comme témoinsde l’élaboration du personnage (autour d’Ille et Galeron)
La mise en question des signes ou la désolidarisation
des désignateurs et des personnages (autour de Galeran de Bretagne)

CONCLUSION
La langue du personnage : conclusions et perspectives
L’invention d’un être de fiction
BIBLIOGRAPHIE
INDEX
Titre 'Et pour ce fu ainsi nommee'. Linguistique de la désignation et écriture du personnage dans les romans français en vers des XIIe et XIIIe siècles
Édition Première édition
Volume 259
Auteur Vanessa OBRY
ISSN 0079-7812
Numéro 2
Langue Français
Éditeur Droz
Date de première publication du titre 17/10/2013
Avec Index; Bibliographie
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-01712-1
GTIN13 (EAN13) 9782600017121
Référence 2-259
Date de publication du format 17/10/2013
Nb de pages 468
Format 152 x 222 cm
Poids 870 gr
 
Support PDF
ISBN-13 978-2-600-11712-8
GTIN13 (EAN13) 9782600117128
Référence 2-259-PDF
Date de publication du format 11/11/2013
Nb de pages 468
 
Support Livre broché + PDF
ISBN-13 978-2-600-21712-5
GTIN13 (EAN13) 9782600217125
Référence 2-259-LOT
Date de publication du format 11/11/2013
Nb de pages 468
Format 152 x 222 cm
Poids 870 gr
©2013-2017 Librairie Droz