Langue de l'autre, langue de l'auteur Agrandir

Langue de l'autre, langue de l'auteur

Affirmation d'une identité linguistique et littéraire aux XIIe et XVIe siècles

Coordination éditoriale de Marie-Sophie MASSE, Anne-Pascale POUEY-MOUNOU

0.00 CHF

«Que diable de langaige est cecy ? Par dieu tu es quelque heretique ». En ce qu'elle déduit d’un « diable de langaige » la représentation de « l’autre », la célèbre réaction de Pantagruel aux paroles de l’écolier limousin, «qui contrefaisoit le langaige Françoys», est symptomatique de l’association que suscite, dans la fiction comme dans l’opinion que professent les auteurs sur leurs choix d’écriture, la confrontation à une langue repoussoir. Est posée la question de la confrontation à cet « autre », auteur, scripteur, énonciateur du texte-source, qu’il soit identifié ou anonyme, réel ou fictif, en fonction duquel se construit la figure de l’auteur en quête d’identité. Ce n’est pas seulement un discours théorique, mais un imaginaire qui en témoigne, par lequel l’auteur à naître s’approprie de façon souvent très consciente, dans l’émulation, la séduction, la contestation, et non sans mauvaise foi ni brutalité parfois, la richesse du texte qu’il récrit, construisant à son tour une image collective de la littérature qu’il cherche à promouvoir comme une élaboration propre.

L’ouvrage entend discerner, à travers la diversité des langues et de leurs statuts, les modalités d’un processus d’affirmation littéraire et linguistique, en deux périodes où il s’opère par excellence, la renaissance du XIIe siècle et la Renaissance française au XVIe siècle. C’est que les deux périodes envisagées présentent pour caractéristiques communes la revendication d’une littérature en langue vulgaire et, simultanément, l’affirmation du statut de l’auteur, comme si le processus souvent glosé de la translatio studii était indissociable de la prise de conscience individuelle.


Donner votre avis

Langue de l'autre, langue de l'auteur

Langue de l'autre, langue de l'auteur

«Que diable de langaige est cecy ? Par dieu tu es quelque heretique ». En ce qu'elle déduit d’un « diable de langaige » la représentation de « l’autre », la célèbre réaction de Pantagruel aux paroles de l’écolier limousin, «qui contrefaisoit le langaige..

Donner votre avis

Marie-Christine GOMEZ-GÉRAUD, « Langue de l'auteur, langue de l’autre. Préface » ;
Marie-Sophie MASSE et Anne-Pascale POUEY-MOUNOU, « Introduction » ;

TERRITOIRES
Gérard GROS, « Comment peut-on être Artésien? Réflexions sur la Chanson III de Conon de Béthune » ;
Armelle LECLERCQ, « '‘Extranea lingua’’. L’enjeu des langues pendant la première croisade » ;
René PÉRENNEC, « Wolfram le Provençal. Couloirs et surfaces intermédiaires entre l’auteur et l’autre dans les adaptations de Wolfram von Eschenbach » ;
Arnaud LAIMÉ, « L’altérité des langues au service d’une littérature nationale. Les poèmes latins de Nicolas Petit dans l’oeuvre de Jean Bouchet (1524-1532) » ;
Elsa KAMMERER, « Musicus interpres. L’Eloge du mois de mai de Caspar Scheit (Worms, 1551) » ;
Michel JOURDE, « Diglossie et auctorialité au XVIe siècle en France méridionale. Sur la figure du transfuge » ;
Daniel MÉNAGER, « Le mélange des langues dans la Satyre Ménippée (1594) » ;

AUTORITÉS
Marc KIWITT, « Hébreu, français et « judéo-français » dans les commentaires bibliques des pašt)anim » ;
Ellen THORINGTON, « Contes de bonne femme. Voix féminines dans la translatio de la langue sacrée vers la langue vernaculaire dans la littérature française des XIe et XIIe siècles » ;
Bénédicte MILLAND-BOVE, « Le style épique dans le Roman de Dieu et de sa mere d’Herman de Valenciennes. Langue de soi ou langue de l’Autre? » ;
Marie-Geneviève GROSSEL, « Des lectures au réfectoire des moines jusqu’au château de la comtesse. Traduction des Vies des Pères pour Blanche de Champagne (ca. 1205-1220) » ;
Anne-Hélène KLINGER-DOLLÉ, « La langue française, « langue de l’autre » dans les Géométries pratiques
et les recueils de proverbes de Charles de Bovelles (1479-1567)? » ;
Jean VIGNES, « Identité linguistique et appropriation littéraire. L’Art poetique d’Horace, traduit en Vers François par Jacques Peletier du Mans (1541-1545) » ;
Christophe GUTBUB, « Joachim du Bellay et l’« illustration » du français. Le motif de la translation comme ‘‘Loy de Nature’’ » ;
Marie-Christine GOMEZ-GÉRAUD, « Sébastien Castellion et l’hébreu. Les Annotationes de la Biblia (1551): un discours sur la langue » ;

PASSAGES
Danièle JAMES-RAOUL, « Cligès de Chrétien de Troyes. Un style atypique entre style des autres et style d’auteur » ;
Francine MORA, « S’approprier la langue de l’autre. Jeux sur l’onomastique et translatio studii chez Hue de Rotelande et Aimon de Varennes » ;
Danielle BUSCHINGER, « Reinhart Fuchs, adaptation du Roman de Renart, ou la naissance de l’auteur-romancier de langue allemande » ;
Catherine GAULLIER-BOUGASSAS, « Des romans anglo-normands des XIIe et XIIIe siècles à leur recréation en prose au XVe siècle. Horn, Ponthus et Sidoine, et les romans de Gui deWarewic » ;
Anne-Laure METZGER-RAMBACH, « Comment les mots viennent aux auteurs. Le cas de la lettre pythagoricienne » ;
Sandra PROVINI, « Les étapes de la translatio d’un genre. L’héroïde politique sous Louis XII, de la première Epistola Annae reginae de Fausto Andrelini (1509) aux « epistres royalles » françaises » ;
Mathilde THOREL, « L’altérité au principe de l’auctorialité. Les enjeux d’une translatio vulgaire dans trois traductions avant 1540 » ;
Elise RAJCHENBACH, « ‘‘Avecques exhortation à tous lettrés Françoys, s’aymer et soubstenir l’un l’autre’’. Deux auto-traductions d’Etienne Dolet » ;

Bibliographie

Index.

Titre Langue de l'autre, langue de l'auteur
Sous-titre Affirmation d'une identité linguistique et littéraire aux XIIe et XVIe siècles
Édition Première édition
Volume 497
Coordination éditoriale de Marie-Sophie MASSE, Anne-Pascale POUEY-MOUNOU
ISSN 0082-6081
Numéro 497
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 28/02/2012
Avec Index; Bibliographie
 
Support Livre relié
ISBN-13 978-2-600-01473-1
GTIN13 (EAN13) 9782600014731
Référence 3-497
Date de publication du format 28/02/2012
Nb de pages 426
Format 17 x 23.5 cm
Poids 750 gr
 
Support PDF
ISBN-13 978-2-600-11473-8
GTIN13 (EAN13) 9782600114738
Référence 3-497-PDF
Date de publication du format 30/04/2012
 
Support Livre relié + PDF
ISBN-13 978-2-600-21473-5
GTIN13 (EAN13) 9782600214735
Référence 3-497-LOT
Date de publication du format 30/04/2012
Format 17 x 23.5 cm
Poids 750 gr
©2013-2019 Librairie Droz