La Muse satyrique (1600-1622) Agrandir

La Muse satyrique (1600-1622)

0.00 CHF

Une série de recueils collectifs de poésie satyrique (satire inspirée de la figure du satyre grec), brutale à l’égard des victimes qu’elle se donnait, grivoise, obscène, érotique ou pornographique, parut en France entre 1600 et 1622 : cinquante-trois volumes (rapidement édités, de manière souvent négligée), environ mille six cents poèmes et cent cinquante poètes identifiables envahirent en peu de temps le m0arché de la librairie.
A partir de la notion d’effets de recueils, c’est-à-dire en réfléchissant aux poèmes à partir de leur insertion dans des séries (de thèmes et motifs, de textes, de recueils) et des différents effets produits par la masse imprimée, Guillaume Peureux analyse dans cet ouvrage la manière dont la satyre produit sa propre légitimité dans le champ poétique. L'auteur examine aussi les discours ou représentations qu’elle véhicule afin de se donner les moyens de proposer des pistes d’interprétation pour cet événement littéraire révélateur d’une crise de la poésie et, peut-être, de la masculinité au seuil de la modernité.

Donner votre avis

La Muse satyrique (1600-1622)

La Muse satyrique (1600-1622)

Une série de recueils collectifs de poésie satyrique (satire inspirée de la figure du satyre grec), brutale à l’égard des victimes qu’elle se donnait, grivoise, obscène, érotique ou pornographique, parut en France entre 1600 et 1622...

Donner votre avis

Table des matières

Remerciements

Introduction. Les recueils satyriques, événement oublié
a. Deux décennies satyriques
b. Un phénomène négligé
c. Perspectives sur la satyre

Chapitre 1er. Le phénomène satyrique
Préambule
a. Ouverture d’une ligne de front
b. Confirmation : la ≪ muse satyrique ≫
c. Les effets de recueils
Conclusion

Chapitre 2. Le trouble satyrique
Préambule
a. Équivoques paratextuelles
b. Hypothèse de la subversion satyrique
c. La satyre satirique ?
Conclusion

Chapitre 3. Poètes et lecteurs satyriques
Préambule
a. Poètes satyriques, poètes sans ≪ gesne ≫ ?
b. Le motif de l’imprimé comme publication subie
c. La satyre, espace de projection d’un ≪ je ≫
d. Le travail des textes
Conclusion

Chapitre 4. La double obscénité satyrique
Préambule
a. La scène cachée et le voile déchiré
b. Mise en crise de représentations dominantes : la scène amoureuse
c. Mise en crise de représentations dominantes : les courtisans
Conclusion. Radicalité des recueils satyriques ?

Chapitre 5. Politique de l’événement satyrique
Préambule
a. Sigogne le pornographe
b. Poésie satyrique et masculinité
Conclusion. L’anxiété du public satyrique ?

Conclusion

Bibliographie
Sources primaires et leurs rééditions
Sources secondaires
Auteurs avant 1700
Auteurs après 1700

Index des noms
Titre La Muse satyrique (1600-1622)
Édition Première édition
Volume 17
Auteur Guillaume PEUREUX
ISSN 1661-1950
Numéro 200
Langue Français
Éditeur Droz
Date de première publication du titre 22/12/2014
Avec Index; Bibliographie
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-01853-1
GTIN13 (EAN13) 9782600018531
Référence 200-17
Date de publication du format 22/12/2014
Nb de pages 232
Illustrations 1 illustration
Illustrations, noir et blanc
Format 152 x 222 cm
Poids 465 gr
 
Support PDF
ISBN-13 978-2-600-11853-8
GTIN13 (EAN13) 9782600118538
Référence 200-17-PDF
Date de publication du format 09/01/2015
Nb de pages 232
Illustrations 1 illustration
Illustrations, noir et blanc
 
Support Livre broché + PDF
ISBN-13 978-2-600-21853-5
GTIN13 (EAN13) 9782600218535
Référence 200-17-LOT
Date de publication du format 09/01/2015
Nb de pages 232
Illustrations 1 illustration
Illustrations, noir et blanc
Format 152 x 222 cm
Poids 465 gr
©2013-2019 Librairie Droz