La Geste d’Ismaël d’après l’onomastique et la tradition arabes Agrandir

La Geste d’Ismaël d’après l’onomastique et la tradition arabes

Préface de Maxime RODINSON

0.00 CHF TTC

Les musulmans, à la suite du Coran, donnent à Ismaël, fils aîné d'Abraham, le rôle d'intermédiaire entre le patriarche et le supposé monothéisme arabe ancestral, précurseur de Mahomet. Cette descendance ismaélite des Arabes est admise au Moyen Age comme un fait historique incontestable. Mais avant Mahomet et le Coran, qu'en était-il ? Le P. Dagorn examine textes et documents du millénaire arabe qui précède Mahomet ; il examine notamment les noms de personnes (onomastique), pour conclure qu'on y trouve pas trace du mythe d'Ismaël ancêtre commun. Ce mythe a donc été revivifié par la tradition musulmane sous l'effet d'influences judéo-chrétiennes. On pressent les implications que cet ouvrage peut avoir pour une compréhension renouvelée de l'histoire des religions.  


Donner votre avis

La Geste d’Ismaël d’après l’onomastique et la tradition arabes

La Geste d’Ismaël d’après l’onomastique et la tradition arabes

Les musulmans, à la suite du Coran, donnent à Ismaël, fils aîné d'Abraham, le rôle d'intermédiaire entre le patriarche et le supposé monothéisme arabe ancestral, précurseur de Mahomet...

Donner votre avis

Titre La Geste d’Ismaël d’après l’onomastique et la tradition arabes
Édition Première édition
Volume 16
Auteur René DAGORN
Préface de Maxime RODINSON
ISSN 0073-0971
Numéro 16
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 01/01/1981
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-03316-9
GTIN13 (EAN13) 9782600033169
Référence 8-16
Date de publication du format 01/01/1981
Nb de pages XXXVI - 454
Format 16 x 24 cm
Poids 750 gr
©2013-2020 Librairie Droz