Rabelais et l'intertexte platonicien Agrandir

Rabelais et l'intertexte platonicien

Etudes rabelaisiennes T. XLVII

0.00 CHF TTC

Platon, que la Renaissance ne manque jamais de qualifier de « divin », est l'auteur le plus souvent cité par Rabelais. Découvert, dans les années 1520, au couvent de Fontenay-le-Comte par un jeune François tout aussi helléniste que franciscain, le philosophe grec n'a jamais cessé de prodiguer sa vénérable « authorité » – le plus souvent en son nom – tout au long de la carrière d'écriture du recréateur de Pantagruel. Comment Rabelais a-t-il lu Platon ? Il faut, pour ­répondre à cette question, ne pas réduire la figure de l’Antiquité aux seuls « beaulx ­dialogues », mais prendre en considération cette symphonie platonicienne qu’à la suite de Marsile Ficin les Humanistes pouvaient ­entendre. Grâce à une telle entente, toute syncrétique, Rabelais fait résonner dans son œuvre une autorité (néoplatonicienne qu’il ne s’agit plus de percevoir comme une simple « source », mais comme un foisonnant intertexte dont la relecture, directe ou indirecte, est une perpétuelle récriture, qui ne cesse de varier entre 1532 et 1552.


Donner votre avis

Rabelais et l'intertexte platonicien

Rabelais et l'intertexte platonicien

Platon, que la Renaissance ne manque jamais de qualifier de « divin », est l'auteur le plus souvent cité par Rabelais. Découvert, dans les années 1520, au couvent de Fontenay-le-Comte par un jeune François tout aussi helléniste que franciscain, ...

Donner votre avis

Introduction
Première partie: l'autorité de platon au temps de rabelais – et dans son texte
Un intertexte privilégié
«…comme vous avez l'autorité de Platon…»
Nemo sibi nascitur ou «le travail de la citation»
Platon, maître de rhétorique
«"Saint" Socrate, patron de l’Humanisme» (et du Pantagruélisme…)
«G?OT? S??????» contre la curiositas et la «Philautie»
Ficin et la «platonica familia»
La «catena aurea»: Hermès, Pythagore, Platon
L’Egypte, «celebre officine de haute philosophie»
«Silenes», «symboles pythagoricques», «allegories» et «hieroglyphicques»
Ori Apollinis Niliaci Hierogliphica. ???? p??????? ?e????? ?e?????f??a
Platon, saint Paul et le Pseudo-Denys
La «symphonie» platonicienne, de Macrobe à Rabelais
Deuxième partie: Rabelais et Platon, de Fontenay-le-Comte au Ve livre
Rabelais, Lamy et les livres grecs de Fontenay-le-Comte
Le premier «Platon de Rabelais»: la traduction latine de Ficin
Le Platon grec de Rabelais
Un pionnier du «platonisme» français
L’épître-dédicace du tome second des Lettres médicales de Manardi
L’épître-dédicace du Testament de Cuspidius
Le Pantagruel, l’«altération» et autres considérations platoniciennes
Le Gargantua et la politique des adages platoniciens
Le Tiers livre et la nouvelle mode «platonisante»
Quel Platon pour le Tiers livre?
Présence de Ficin et de Platon dans le Quart livre
Le Ve livre, ou la concordance de Platon et Aristote
Troisième Partie: Les Silènes d’Alcofrybas: le prologue platonicien du Gargantua
La «tradition symposiaque»
Portrait d’Alcofribas en s?µp?s?a????
Les silènes: présentation
Alcofribas et la médecine
Alcofribas flûtiste
Les Sirènes d’Alcofribas
Ouverture et fermeture du livre
«…la beste du monde plus philosophe…»
Le pseudo-«androgyne» hiéroglyphique de rabelais (Gargantua, VIII)
Un «androgyne»?
Une énigme visuelle
«…l’humaine nature à son commencement mystic»
L’«orgueilleux outrage» chez Rabelais et Héroët
Antéros?
Hymnus caritati
Un tiers intertexte
Des «lettres, qu’ilz appelloient hieroglyphiques…»
Du «symbolisme» rabelaisien
L’apologue des fils d’antiphysie (Quart Livre, XXXII) et autres platonismes
«Rane Gyrine» (Calcagninus, Erasme, Rabelais)
Les «Géants» de Calcagninus
Description du renversement, renversement de la description
«Une arbre renversée»
«Car le parfaict consiste en choses rondes»
«??ß?s?a?»?
Platon architexte: l’«Apologue antique»
Conclusion
Annexe: table des occurrences
Bibliographie
Index nominum
Index rerum

Titre Rabelais et l'intertexte platonicien
Sous-titre Etudes rabelaisiennes T. XLVII
Édition Première édition
Volume 461
Tome 47
Auteur Romain MENINI
ISSN 0082-6081
Numéro 461
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 30/11/2009
 
Support Livre relié
ISBN-13 978-2-600-01309-3
GTIN13 (EAN13) 9782600013093
Référence 3-461
Date de publication du format 30/11/2009
Nb de pages 0 - 224
Illustrations 1 illustration
Frontispice
Poids 500 gr
 
Support PDF
ISBN-13 978-2-600-11309-0
GTIN13 (EAN13) 9782600113090
Référence 3-461-pdf
Date de publication du format
Nb de pages 00
 
Support Livre relié + PDF
ISBN-13 978-2-600-21309-7
GTIN13 (EAN13) 9782600213097
Référence 3-461-lot
Date de publication du format
Nb de pages 00
Poids 500 gr
©2013-2019 Librairie Droz