Romantisme et Reconnaissance Agrandir

Romantisme et Reconnaissance

Figures de la conscience chez Rousseau

Traduit par Philippe AUDEGEAN

0.00 CHF TTC

« Être soi-même. » On fait généralement remonter cet impératif moderne à Rousseau : à partir de l'âge romantique, ses écrits et sa vie ont été interprétés comme le paradigme d’une nouvelle morale, qui exalte l’originalité, la solitude, la quête d’un « moi naturel » indépendant des relations intersubjectives.
Ce livre propose une lecture différente. En parcourant notamment ces deux « histoires de la conscience » que sont le Discours sur l’inégalité et les Confessions, il redécouvre le Rousseau du « moi social » : le philosophe de la reconnaissance, conscient de l’importance des médiations dans la genèse de l’identité ; le psychologue de la rivalité et du mimétisme ; le sociologue des rapports de prestige ; le plébéien ambitieux précurseur de Julien Sorel et de Lucien de Rubempré ; le contestataire habile à mettre en scène sa rébellion contre la société du spectacle.
La tension entre élan romantique et besoin de reconnaissance déchire la pensée de Rousseau où, dans le langage moral du temps, elle trouve à s’exprimer dans l’opposition entre amour de soi et amour-propre. Elle met ainsi au jour le conflit de la subjectivité moderne, qui oppose l’aspiration individualiste aux exigences sociales de la condition humaine.


Donner votre avis

Romantisme et Reconnaissance

Romantisme et Reconnaissance

« Être soi-même. » On fait généralement remonter cet impératif moderne à Rousseau : à partir de l'âge romantique, ses écrits et sa vie ont été interprétés comme le paradigme d’une nouvelle morale, qui exalte l’originalité, la solitude, ...

Donner votre avis

Préface à l'édition française
Avertissement
Introduction. La faute à l'amour-propre
Amour de soi et amour-propre
L'aliénation originaire
La passion comparative : psychologie sociale de l’amour-propre .
L’héritage de Pascal et de Hobbes
Du ciel à la terre : amour-propre et modernité
Thérapies de l’amour-propre
Des détails qui ne cadrent pas. Figures de la reconnaissance obtenue
Première figure. Amour et gloire
Une histoire de la conscience
L’enfance du moi
L’orgueil métaphysique
Avant la bataille
« La jeunesse du monde » : amour et reconnaissance
La société comme spectacle
Deuxième figure. Serviteurs, maîtres et demoiselles
« Entrée dans le monde » .
.Amours de classe
L’âge de la passion
Deux épiphanies de reconnaissance
Troisième figure. La philosophie dans le salon
L’hôte ingrat
« Ridicule »
La reine des apparences
L’écrivain et son public
Quatrième figure. Romantisme et ressentiment
Le triomphe de la reconnaissance
La révolte de l’authenticité
Scandale à la cour. Héroïsmes moraux, exhibitionnismes romantiques
Une généalogie de la conscience
Romantisme ou reconnaissance
Conclusion. Aliénation et authenticité chez Rousseau

Titre Romantisme et Reconnaissance
Sous-titre Figures de la conscience chez Rousseau
Édition Première édition
Auteur Barbara CARNEVALI
Traduit par Philippe AUDEGEAN
ISSN 1660-5829
Numéro 79
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 30/12/2011
Avec Index; Bibliographie
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-01522-6
GTIN13 (EAN13) 9782600015226
Référence 22-79
Date de publication du format 30/12/2011
Nb de pages 336
Format 15.2 x 22.200001 cm
Poids 660 gr
 
Support PDF
ISBN-13 978-2-600-11522-3
GTIN13 (EAN13) 9782600115223
Référence 22-79-pdf
Date de publication du format 30/12/2011
 
Support Livre broché + PDF
ISBN-13 978-2-600-21522-0
GTIN13 (EAN13) 9782600215220
Référence 22-79-lot
Date de publication du format
Format 15.2 x 22.200001 cm
Poids 660 gr
©2013-2018 Librairie Droz