La Peur de l'impensable dans les sciences sociales. VIe séminaire interdisciplinaire du Groupe d'études "Raison et rationalités" et XVIIe colloque annuel du Groupe d'étude “Pratiques Sociales et Théories” Agrandir

La Peur de l'impensable dans les sciences sociales. VIe séminaire interdisciplinaire du Groupe d'études "Raison et rationalités" et XVIIe colloque annuel du Groupe d'étude “Pratiques Sociales et Théories”

RESS (CVP), T. XXXVIII, n°119

Editeur du volume Pascal BRIDEL

0.00 CHF TTC

Does fear of the unthinkable slow down scientific innovation? Is innovation derived from a pusillanimous intellectual exercise and does it take pleasure in intellectual comfort? Ten writers - sociologists, mathematicians, philosophers, lawyers, politicians, and economists - explore the mechanism of fear of the unknown, the attraction for a multiplication of efforts, and the satisfaction of producing, despite minor conceptual changes, a major increase in scientific findings. They arrive at the conclusion that the intellectual process is animated by the emotional behaviours that come from anguish, dogmatic stiffening, the inability to reform theoretic systems or to keep from the confinement of these personal phobias. They finally propose that in the future, epistemology and the history of the social sciences will answer these problems with the light of sociological sciences and historical psychology.
La Peur de l’impensable freine-t-elle l'innovation scientifique? Dérive-t-elle d’un exercice pusillanime de la pensée et se complait-elle dans le confort intellectuel? Dix auteurs – sociologues, mathématicien, philosophe, juristes, politologues et économistes – explorent les mécanismes de la crainte de l'inconnu, l'attirance pour la multiplication des efforts, la satisfaction de produire, en dépit de changements conceptuels mineurs, une inflation majeure des résultats scientifiques. Ils arrivent à la conclusion que les opérations de l’intellect sont animées par des conduites émotionnelles qui relèvent de l'angoisse, du raidissement dogmatique, de l'incapacité à réformer les systèmes théoriques et à éviter la claustration auto-référentielle. Ils proposent enfin qu'à l'avenir l'épistémologie et l'histoire des sciences sociales traitent ces problèmes à la lumière de la sociologie des sciences et de la psychologie historique.

Donner votre avis

La Peur de l'impensable dans les sciences sociales. VIe séminaire interdisciplinaire du Groupe d'études "Raison et rationalités" et XVIIe colloque annuel du Groupe d'étude “Pratiques Sociales et Théories”

La Peur de l'impensable dans les sciences sociales. VIe séminaire interdisciplinaire du Groupe d'études "Raison et rationalités" et XVIIe colloque annuel du Groupe d'étude “Pratiques Sociales et Théories”

Does fear of the unthinkable slow down scientific innovation? Is innovation derived from a pusillanimous intellectual exercise and does it take pleasure in intellectual comfort? Ten writers - sociologists, mathematicians, philosophers, lawyers...

Donner votre avis

Titre La Peur de l'impensable dans les sciences sociales. VIe séminaire interdisciplinaire du Groupe d'études "Raison et rationalités" et XVIIe colloque annuel du Groupe d'étude “Pratiques Sociales et Théories”
Sous-titre RESS (CVP), T. XXXVIII, n°119
Édition Première édition
Tome 38
Editeur du volume Pascal BRIDEL
ISSN 0048-8046
Numéro 119
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 01/12/2000
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-00481-7
GTIN13 (EAN13) 9782600004817
Référence 28-119
Date de publication du format 01/12/2000
Nb de pages 0 - 160
Format 16 x 24 cm
Poids 450 gr
©2013-2019 Librairie Droz