Ethnos et droit dans le monde protobyzantin, Ve-VIe siècle Agrandir

Ethnos et droit dans le monde protobyzantin, Ve-VIe siècle

Fédérés, paysans et provinciaux à la lumière d'une scholie juridique de l'époque de Justinien

0.00 CHF TTC

Les juristes de l'époque de Justinien tendent à ignorer les questions ethniques. Il y a pourtant des exceptions, notamment dans une scholie anonyme tirée d'un commentaire grec du Digeste, sans doute celui de Stéphanos l'Antécesseur. Cette scholie se rapporte à un fragment de Papinien qui énonce une règle selon laquelle "toutes les fois qu'on enquête pour savoir quel est, ou n'est pas, le genus ou la gens de quelqu'un, celui-ci doit le prouver lui-même". L'auteur de la scholie, qui enseigne le droit romain à des élèves hellénophones, probablement à Constantinople, rend ici gens par ethnos, et illustre le raport entre ethnos et preuve par trois exemples du domaine du droit public. Le premier exemple fait des phoideratoi, groupe d'alliés Goths devenus des militaires à part entière au début du VIe siècle, un ethnos qui est à la fois étranger et privilégié ; le deuxième évoque le cas d'un colon (géôrgos) qui revendique comme le lieu de son origo un domaine exempté de certaines charges fiscales ; vient enfin un curieux exemple selon lequel des mystérieux "chasseurs de Syriens" (Syropiastai) et "chasseurs d'Egyptiens" (Aigyptopiastai) soupçonnent les individus qu'ils détiennent de dissimuler leur identité ethnique. Ces exemples font de cette scholie injustement négligée par la recherche moderne un témoignage plein d'intérêt pour l'histoire administrative, militaire et sociale du monde protobyzantin.

Donner votre avis

Ethnos et droit dans le monde protobyzantin, Ve-VIe siècle

Ethnos et droit dans le monde protobyzantin, Ve-VIe siècle

Les juristes de l'époque de Justinien tendent à ignorer les questions ethniques. Il y a pourtant des exceptions, notamment dans une scholie anonyme tirée d'un commentaire grec du Digeste, sans doute celui de Stéphanos l'Antécesseur...

Donner votre avis

TABLE DES MATIÈRES

Préface

I. — De Papinien aux « Basiliques ». Un fragment du « Digeste » à travers la littérature juridique byzantine

1. Le fragment de Papinien d’après deux sommaires et une scholie anonyme
Le fragment de Papinien d’après l’Anonyme — Le fragment de Papinien d’après Kyrillos — Le fragment de Papinien d’après une scholie anonyme

2. Auteur, lieu et date de la scholie anonyme
L’attribution caduque à Dorothéos — Stéphanos ou Isidoros ? — Beyrouth ou Constantinople ? — La date de la scholie — Les Novelles de Justinien et la date de la scholie

3. L’exemple des phoideratoi est-il antérieur au Digeste ?
L’indication τὸ παλαιόν — L’imparfait ἐθεματίζετο — Le fragment de Papinien fait-il partie du vieux programme des études de droit ?

II. — Les privilèges des « phoideratoi ». Un « ethnos » allié et son sort

1. Le sujet du thématismos
Les phoideratoi : terme générique ou cas particulier ? — Un seul ethnos ou plusieurs ? — La désuétude du thématismos et sa chronologie

2. Foederatus et phoideratos : synonymes ou faux amis ?
Un fragment de Malchos de Philadelphie et un lemme de la Souda — Les phoideratoi d’Aspar d’après la Chronographie de Jean Malalas — Les phoideratoi d’après les Guerres de Procope de Césarée — Les foederati d’après l’Histoire des Goths de Jordanès

3. L’acception restreinte de phoideratos au Ve siècle et les alliés Goths en Thrace
Contexte et chronologie de l’emprunt — Les phoideratoi du fragment 11 de Malchos — Les Goths dans l’empire d’Orient après le départ de Théodéric l’Amale — La «préhistoire» des phoideratoi — Olympiodore de Thèbes et les foederati sous Honorius

4. Les phoideratoi au VIe siècle : des troupes impériales au nom intraduisible
La rémunération des phoideratoi et la révolte de Vitalien — Les phoideratoi et l’armée impériale — Une organisation rudimentaire propre aux phoideratoi ? — L’effacement du caractère ethnique des phoideratoi

5. La scholie et les phoideratoi : histoire ou propagande ?
L’auteur de la scholie, Procope de Césarée et Jordanes — Phoideratoi sans foedus ?

6. Le statut des phoideratoi
Les privilèges des foederati — Les phoideratoi et les privilèges des militaires —
Étrangers privilégiés et usurpation de privilèges — Le statut des phoideratoi est-il héréditaire ?

7.Conclusion

III. — Domaines exemptés, colons privilégiés. « Ethnos », « condicio » et « Origo »

1. Les pétitionnaires
Pétitionnaires individuels ou instances locales ? — Les catégories de propriétaires privilégiés

2. Les exemptions
Ὑπὲρ τῆς / ἑκάστης κεφαλῆς sous le Haut-Empire — Pro capitibus
dans le Digeste et le Code justinien — Ὑπὲρ κεφαλῆς dans les
papyrus — Ὑπὲρ κεφαλῆς et βάρος ἕτερον

3. Origo, condicio et preuve à la lumière d’un cas d’école
La charge de la preuve en matière d’origo et condicio — À la
recherche d’un scénario plausible — Ethnos illustré par origo ?

4. Conclusion

Annexe. — Le tributum capitis est-il attesté au VIe siècle ?
L’épiképhalaion — La συντέλεια (τῆς) κεφαλῆς à Oxyrhynchos

IV. — Pourquoi chasser Syriens et Égyptiens. migration
et dissimulation

1. Syropiastai et Aigyptopiastai : dignitaires, fonctionnaires ou magistrats locaux ?
Les noms composés en -πιαστης — Des personnes privées ? — Dignitaires, fonctionnaires ou magistrats locaux ?

2. À la recherche de fugitifs ?
À la recherche de colons ? — À la recherche d’esclaves ? —
Fuite et brigandage — À la recherche d’hétérodoxes ?

3. L’État et la migration vers la capitale jusqu’à la Novelle 80 de Justinien (539)
La Novelle 80 a-t-elle des précédents ? — Une capitale ouverte aux provinciaux — Citadins et étrangers — Des groupes ethniques interdits d’accès — Un changement d’attitude — Des hospices impériaux pour héberger les provinciaux

4. La Novelle 80 et la dignité du quaesitor
Statut, rang et désignation du quaesitor — Les tâches du quaesitor — Objectifs et contexte de la Novelle 80 — Le sort de la nouvelle dignité — Le quaesitor et le lègatarios

5. Le quaesitor, les Syropiastai et les Aigyptopiastai
La Novelle 80 et la charge de la preuve — Syriens et Égyptiens : des provinciaux faciles à identifier — Les officiales du quaesitor, les Syropiastai et les Aigyptopiastai

6. Conclusion

Conclusion générale

Bibliographie

Index des sources citées

Index général
Titre Ethnos et droit dans le monde protobyzantin, Ve-VIe siècle
Sous-titre Fédérés, paysans et provinciaux à la lumière d'une scholie juridique de l'époque de Justinien
Volume 52
Auteur Avshalom LANIADO
ISSN 1016-7005
Numéro 9
Langue Français
Éditeur EPHE
Date de première publication du titre 22/12/2014
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-01379-6
GTIN13 (EAN13) 9782600013796
Référence 9-52
Date de publication du format 22/12/2014
Nb de pages X - 342
Format 152 x 222 cm
Poids 615 gr
 
Support PDF
ISBN-13 978-2-600-11379-3
GTIN13 (EAN13) 9782600113793
Référence 9-52-PDF
Date de publication du format 16/12/2014
Nb de pages X - 342
 
Support Livre broché + PDF
ISBN-13 978-2-600-21379-0
GTIN13 (EAN13) 9782600213790
Référence 9-52-LOT
Date de publication du format 16/12/2014
Nb de pages X - 342
Format 152 x 222 cm
Poids 615 gr
©2013-2019 Librairie Droz