Travaux de Littérature. Vol. XXVI. Itinéraires littéraires du voyage Agrandir

Travaux de Littérature. Vol. XXVI. Itinéraires littéraires du voyage

Directeur éditorial François MOUREAU, Avec Philippe ANTOINE, Marie-Christine GOMEZ-GÉRAUD

0.00 CHF TTC

Le statut du récit de voyage comme objet de simple littérature est relativement récent. L’écrivain voyageur met en scène le voyage qui devient ainsi un produit de consommation renouvelable. Auparavant, les relations de voyage étaient, sauf exception, le produit d’un projet dont la mise en forme littéraire n’était que très exceptionnellement l’ambition première. La littérature de voyage est-elle de la littérature ? Si la fiction se revendique du littéraire, la relation de voyage le refuse au nom de l’authenticité du récit et de l’autopsie. Á mesure que l’on pense en saisir la forme et le sens, la littérature de voyage échappe : ce n’est pas un jardin à la française, on y trouve des bosquets, des chemins qui ne mènent nulle part, des trouées ouvertes sur le ciel, des déserts et des forêts où piaillent les aras. Les images et les couleurs se fondent dans des kaléidoscopes plus ou moins réussis. La littérature est de surcroît.
Ce recueil étudie des textes relevant aussi bien du Moyen Âge que la période contemporaine. Études de cas et poétique du récit proposent une vision diversifiée d’un phénomène d’écriture singulier.

Donner votre avis

Travaux de Littérature. Vol. XXVI. Itinéraires littéraires du voyage

Travaux de Littérature. Vol. XXVI. Itinéraires littéraires du voyage

e statut du récit de voyage comme objet de simple littérature est relativement récent. L’écrivain voyageur met en scène le voyage qui devient ainsi un produit de consommation renouvelable...

Donner votre avis

Table des matières /  : F. MOUREAU, « Présentation » C. FERLAMPIN-ACHER, « Le Voyage d’Outremer de Bertrandon de la Broquière : récit de pèlerinage, rapport d’espionnage ou récit de voyage ? » ; E. SCHNEIKERT, « Montaigne et le corps du voyage. ‘‘Assaggiamo di parlar un poco questa altra lingua’’ » ; S. THÉVOZ, « Une ‘‘étrange nature’’ : l’exploration du Baltistan ou l’émergence d’un imaginaire féminin dans le de Marie de Ujfalvy-Bourdon » ; J. DESCLAUX, « Quand le récit de voyage dialogue avec l’enquête : l’exemple d’ de Maurice Barrès » ; L. GONZÁLEZ MENÉNDEZ, « Gabrielle Roy journaliste ou le voyage comme découverte C. PRUD’HOMME, « Un monde de saveurs. La mise en mots de l’expérience culinaire chez quelques voyageurs du Moyen Age » ; I. APOSTOLOU, « Images réelles – Images fictives de l’Orient aux XVIII et XIX siècles : le regard des artistes-voyageurs » ; C. REICHLER, « Savants en voyages et en images » ; D. MÉAUX, Photographes voyageurs en Europe orientale » R. CRESCENZO, « ‘‘Par six ou sept ans que j’ai demeuré à Rome…’.’ Vigenère voyageur d’Italie » ; A.-S. de FRANCESCHI-GERMAIN, « Témoignages d’un monde qui change : les écrits viatiques face aux soubresauts du temps » ; G. TARDANICO, « Ruines et mélancolie chez les voyageurs français en Sicile au début du XIX siècle : l’exemple du marquis de Foresta et du comte de Forbin » ; C. DEPASQUALE, « Malte des voyageurs au XVIII siècle » ; S. MOUSSA, « Critique du voyage. L’exemple de la correspondance de Flaubert en Orient » ; A. ETENSEL ILDEM, « Jean de Thévenot et Evliya Çelebi : le commun et l’étrange » ; G. GALASKA, « Le sacré et le profane en Terre sainte. Au croisement de deux géographies des voyages » ; S. ALBERTAN-COPPOLA, « Des récits de voyages à la collection Prévost : les Chinoises dans tous leurs états » ; A. FRUET, « A propos de quelques îles voyageuses » V. MAGRI, « Reformulation et récit de voyage » ; O. GANNIER, « Auto-dénigrement et autodérision de l’écrivain voyageur : une rhétorique du chleuasme » ; P. MÉNARD, « L’écriture du récit de voyage : les références du narrateur au voyageur dans la version française du de Marco Polo » ; J. -C. LABORIE, « Pour une poétique du récit hétérologique : le paradigme du voyage au Brésil au XVI siècle » ; C. BROUÉ et M.-A. MARCHAND, « La figure du voyageur Cavelier de la Salle au service de l’image d’auteur » ; S. REQUEMORA-GROS, « Le genre ‘‘metoyen’’ en question : le cas de l’épisode algérien de Regnard » ; I. BES HOGTHON, « De la relation éclairée au récit d’inspiration réaliste : l’évolution diachronique du récit de voyage au XIX siècle. Une étude de cas » D. LANNI, « Du voyageur écrivain à l’écrivain voyageur : Paul Morand » ; F. LESTRINGANT, « Gide voyage : du Voyage au Congo aux Retouches à mon ‘‘Retour de l’URSS.’’ (1925-1937) » ; G. THOUROUDE, « ‘‘Lieux de mémoire’’ et ‘‘non-lieux’’ dans l’œuvre viatique de Jean Rolin ».
Titre Travaux de Littérature. Vol. XXVI. Itinéraires littéraires du voyage
Édition Première édition
Volume 26
Directeur éditorial François MOUREAU
Avec Philippe ANTOINE, Marie-Christine GOMEZ-GÉRAUD
ISSN 0995-6794
Numéro 46
Langue Français
Éditeur ADIREL
Date de première publication du titre 29/10/2013
 
Support Livre broché
ISBN-13 979-1-090-45501-6
GTIN13 (EAN13) 9791090455016
Référence 46-26
Date de publication du format 29/10/2013
Nb de pages 366
Illustrations 20 illustrations
Illustrations, noir et blanc
Format 160 x 240 cm
Poids 650 gr
©2013-2019 Librairie Droz