Pausanias : tragédie, 1668 Agrandir

Pausanias : tragédie, 1668

Édité par Edmund J. CAMPION, Introduction de William BROOKS, Annotations de Edmund J. CAMPION

0.00 CHF TTC

Philippe Quinault (1635-1688) fait représenter en novembre 1668 son avant-dernière tragédie, Pausanias, écrite à la hâte en sorte de combler une lacune dans le répertoire de la troupe de l’Hôtel de Bourgogne. Inspiré par l’Andromaque de Racine, créée un an auparavant, Pausanias n’en est néanmoins pas une répartie sommaire. Désavouant la tradition selon laquelle le théâtre serait une littérature d’élite, Quinault ambitionne de châtier quelques-unes des fautes qui auraient entaché l’ouvrage de son jeune rival. Ce faisant, il nous livre Démarate, héroïne furieuse et violente qui ourdit un dénouement inoubliable, et Cléonice, dernier rôle endossé par la célèbre Mademoiselle Du Parc qui avait aussi créé celui d’Andromaque pour Racine.Le texte, établi et annoté par Edmund J. Campion, paraît pour la première fois depuis plus de deux siècles. Il est rehaussé d’une étude, par William Brooks, de la genèse, de la construction et du destin de cette tragédie dont la réputation a été arbitrairement flétrie.

Donner votre avis

Pausanias : tragédie, 1668

Pausanias : tragédie, 1668

Philippe Quinault (1635-1688) fait représenter en novembre 1668 son avant-dernière tragédie, Pausanias, écrite à la hâte en sorte de combler une lacune dans le répertoire de la troupe de l’Hôtel de Bourgogne. Inspiré par l’Andromaque de Racine, créée...

Donner votre avis

Titre Pausanias : tragédie, 1668
Édition Première édition
Auteur Philippe QUINAULT
Édité par Edmund J. CAMPION
Introduction de William BROOKS
Annotations de Edmund J. CAMPION
ISSN 0257-4063
Numéro 560
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 01/01/2004
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-00882-2
GTIN13 (EAN13) 9782600008822
Référence 1-560
Date de publication du format 01/01/2004
Nb de pages 0 - 144
Format 11.5 x 18 cm
Poids 300 gr
©2013-2019 Librairie Droz