Correspondance Agrandir

Correspondance

Tome XVII, Les dernières années, 1712-1715

Commentaires de Jean ORCIBAL, Avec Jacques LE BRUN, Irénée NOYE

0.00 CHF

Les années 1712-1714, les dernières de cette Correpondance ont un accent tragique et apaisé. Fénelon voit ses espoirs brisés par la disparition de ses meilleurs soutiens : avec la mort du Dauphin, son ancien élève, disparaissent le rêve fénelonien d’un renouveau du royaume et toute perspective de jouer un rôle dans une politique inspirée par l’esprit du Télémaque ; avec celle des ducs de Chevreuse et de Beauvillier, Fénelon perd la possibilité de se faire entendre au Conseil du roi. S’il peut, grâce au retour de la paix, se consacrer à ses tâches pastorales et au projet de construction de son séminaire, son souci majeur est de contrer, au delà même de son diocèse, l’influence janséniste. Ses interventions à Versailles et à Rome contribuent certes à la publication de la bulle Unigenitus, mais il faut ensuite faire recevoir la bulle par les évêques de France malgré les atermoiements de l’archevêque de Paris, Noailles, et c’est avant d’avoir pu triompher de ce dernier dans un concile national que la mort le frappe.

Donner votre avis

Correspondance

Correspondance

Les années 1712-1714, les dernières de cette Correpondance ont un accent tragique et apaisé. Fénelon voit ses espoirs brisés par la disparition de ses meilleurs soutiens : avec la mort du Dauphin, son ancien élève, disparaissent le rêve fénelonien...

Donner votre avis

Titre Correspondance
Sous-titre Tome XVII, Les dernières années, 1712-1715
Édition Première édition
Auteur FÉNELON
Commentaires de Jean ORCIBAL
Avec Jacques LE BRUN, Irénée NOYE
Numéro 378
Langue Français
Éditeur Librairie Droz
Date de première publication du titre 01/06/1999
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-2-600-00349-0
GTIN13 (EAN13) 9782600003490
Référence 15-378
Date de publication du format 01/06/1999
Nb de pages 0 - 400
Format 15.2 x 22.200001 cm
Poids 650 gr
©2013-2019 Librairie Droz