"J'ai tué". Violence guerrière et fiction Agrandir

"J'ai tué". Violence guerrière et fiction

Coordination éditoriale de Déborah LÉVY-BERTHERAT, Pierre SCHOENTJES

0.00 CHF

  • French Review

    French Review, février 2013, volume 86, numéro 3

Donner votre avis

"J'ai tué". Violence guerrière et fiction

"J'ai tué". Violence guerrière et fiction

Donner votre avis

I. Préface: «J'ai tué». La fiction de la violence guerrière au XXe siècle, Déborah Lévy-Bertherat et Pierre Schoentjes
II. Enjeux éthiques et esthétiques: «J'ai tué». Enjeux de philosophie morale, Monique Canto-Sperber; Guerre juste et littérature: «la façon dont un soldat en tue un autre», Pierre Schoentjes
III. La Grande Guerre: «les hommes bons ne tuent pas». Violence guerrière, éthique et idéologie, Déborah Lévy-Bertherat; L'arme blanche. Les Coloniaux d'Aziz Chouaki: une lecture postcoloniale de la Grande Guerre? Corinne François-Denève
IV. La Seconde Guerre mondiale: Le tueur Delarue. La mise à mort des soldats allemands dans La mort dans l'âme de Jean-Paul Sartre, Yan Hamel; «But war means death». La mise à mort de l'ennemi dans un cinéma sous contraintes: le film de combat américain de la Seconde Guerre mondiale (1942-1945), Alain Kleinberger; «La Guerre, un pays de fées perverti». Violence militaire et personnelle dans Les Bienveillantes de Jonathan Littel, Vicky Colin
V. Guerres de décolonisation: Algérie, Vietnam: L'acte de tuer l'ennemi dans quelques films américains sur la guerre du Vietnam (1960-2000), Laurent Véray; Raconter des histoires de «là-bas». La narration littéraire de la violence directe dans la guerre d'Algérie, Philip Dine; La guerre d'Algérie, ou la violence en miroir, Catherine Milkovitch-Rioux
VI. Rwanda: Le génocidaire parle. Mise en texte et mise en scène chez Hatzfeld et Gatore, Anneleen Spiessens; L'inscription du bourreau dans les récits de témoignage, Jean-Pierre Karegeye; Poétiser l'enfant tueur. Questions sur le passé devant soi de G. Gatore, Catherine Coquio
VII. Rencontre: Guerre et fiction: représenter la violence personnelle. Une rencontre avec François Bernard, Patrick Chauvel, Gilbert Gatore et Laurent Mauvignier, animée par Pierre Schoentjes

Titre "J'ai tué". Violence guerrière et fiction
Édition Première édition
Coordination éditoriale de Déborah LÉVY-BERTHERAT, Pierre SCHOENTJES
Collection Romanica Gandensia
ISSN 0080-3855
Numéro 40
Langue Français
Éditeur Université de Gand
Date de première publication du titre 25/01/2011
 
Support Livre broché
ISBN-13 978-9-070-48921-2
GTIN13 (EAN13) 9789070489212
Référence 80-40
Date de publication du format 25/01/2011
Nb de pages 306
Format 16 x 24 cm
Poids 650 gr
©2013-2019 Librairie Droz